Dieu, les anges et les autres

J'aimerais partager avec vous mes opinions, mes coups de gueule sur l'actualité, le temps, le travail, sur tout et sur n'importe quoi. Bonne lecture à tous et toutes.

Nom :
Lieu : Charleroi, Belgium

05 avril 2007

Personne ne résiste à l’appel de Léo…

Revoilà une polémique typiquement pascale, de quoi alimenter les conversations en fin de Veillée Pascale ce samedi.

De quoi s’agit-il? Monseigneur Léonard, évêque de Namur, dans une interview à Télé Moustique, a rappelé qu’il est contre l’euthanasie et l’avortement, que le préservatif n’est pas à 100% sûr pour empêcher la transmission du sida, et que l’homosexualité trahissait une sexualité qui n’est pas arrivée à maturité.

C’est son avis, et, jusqu’à preuve du contraire, en Belgique, tout le monde a le droit d’avancer librement des opinions, même si elles vont à contre-courant de la majorité des Belges, et même si on est évêque. Ceci dit, ces opinions de Mgr Léonard ne sont absolument pas neuves. Loin de là…

Mais ses propos suscitent la polémique, comme d’habitude oserais-je dire. À titre d’exemple, citons l’éditorial de La Libre Belgique de ce matin, par Michel Konen, et aussi le site de Jean-Paul Duchateau de la même Libre. Idem à la radio et à la télévision dès hier. Interviews à n’en plus finir, entre autres de Gabriel Ringlet, dont le discours est aux antipodes de celui du prélat namurois — ce qui n’étonne guère…

Et de quoi traitent ces commentaires, ces réponses à André-Mutien Léonard? Des homos et de la capote! Et c’est tout? Oui, c’est tout! Pas un mot de l’euthanasie et de l’avortement!

Je ne veux pas ici dire que la thématique du bout de latex et que l’accueil des homosexuels par l’Église ne sont d’aucune importance. Mais, que diable! L’euthanasie et l’avortement sont des sujets beaucoup plus importants, beaucoup plus préoccupants! Et ils concernent beaucoup plus de personnes.

Je m’étonne de ce que ces deux thèmes (sont-ce donc des sujets qui fâchent?) n’ont pas été abordés par les critiques à l’encontre du discours de Mgr Léonard. Et de me poser la question: pourquoi donc?

Libellés : , , , , , ,

1 Comments:

Anonymous Trajan said...

Cher Aelius tu as bel et bien raison et justement l'homosexualité touche une minorité et nous savons tous très bien que dans notre pauvre pays il suffir de donner la parole à une minorité pour que celle-ci soit acquise comme majorité. Triste réalité dont je suis sûre la majorité des membres de la communauté gay se serait bien volontier passée.

19:53  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Blog Flux Directory
Rédacteur Agoravox